Source : Annals of Oncology Auteur :Zhang L, Zhu F, Xu L et al.

ANALYSE

Commentateur : Pr Elisabeth QUOIX

Objectif:

  • Etablir si les patients infectés par le COVID et ayant un cancer ont un tableau clinique différent, une évolution plus sévère et si dans ce contexte, les patients ayant un cancer devraient ou non recevoir les traitements anti-tumoraux habituels

Principaux résultats:

Age médian 65 ans (IQR 56-70), 17 hommes et 11 femmes. 11 patients avaient, outre le cancer, une ou des comorbidités. Le cancer le plus fréquent est à nouveau le cancer bronchique : 7/28 soit 25% des cas. Parmi tous les cancers, 10 soit 35,7% étaient au stade métastatique. Dans les 2 semaines précédant le diagnostic d’infection au COVID-19, 6, soit 21,4% des cas avaient reçu un traitement antitumoral. Dans 8 cas, l’infection avait été contractée à l’hôpital (infection nosocomiale). Les symptômes cliniques les plus fréquents étaient la fièvre chez 23 patients, la toux sèche chez 22 patients, la fatigue chez 18, une dyspnée chez 14 donc 40% d’entre eux, et 4 avaient une polypnée > 30 cycles/mn Vous pouvez télécharger l’analyse ICI.

26 mars 2020 Recommandations

Source : AFEF Société Française d’hépathologie

Auteur : Nathalie Ganne-Carrié

Afin d’ optimiser la prise en charge de nos patients atteints de maladie chronique du foie dans le contexte épidémique actuel, veuillez trouver les liens pour deux publications internationales récentes:

  1. les recommandations COVID-19 de l’AASLD;
  2. le retour d’expérience chinois suggérant l’efficacité de mesures prophylactiques drastiques chez patients atteints de cirrhose décompensée.

Ainsi que la version actualisée au 23 mars du chapitre du Thésaurus National de Cancérologie Digestive “Prise en charge des cancers digestifs en fonction de la situation épidémique COVID-19” formulant les recommandations nationales de prise en charge des tumeurs primitives du foie dans le contexte actuel.



© Les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg 2020 - Tous droits réservés