Source : Direction Générale de la Santé

Date : VERSION AU 1 ER AVRIL 2020


COMMUNIQUE

Le diagnostic de cas d’infection respiratoire aigüe SARS-CoV-2 ou dit COVID-19 sur le territoire français a conduit les pouvoirs publics à prendre des mesures exceptionnelles en vue de contenir sa transmission puis de gérer sa propagation. Dans ce contexte, des mesures dérogatoires d’indemnisation des personnes contraintes de rester à leur domicile et se trouvant en incapacité de travailler ont été mises en place qui sont amenées à évoluer au gré de l’adaptation des consignes sanitaires. Ces mesures doivent être articulées avec les règles d’indemnisation de droit commun des personnes malades. Il est rappelé que depuis la publication de la loi n° 2020-290 du 23 mars 2020 d’urgence pour faire face à l’épidémie de covid-19, le délai de carence est supprimé pour tous les arrêts de travail, quel qu’en soit le motif.

Lire la suite ….

 


Télécharger l’article complet


Source : NATURE Medecine Auteur :Nancy H. L. Leung and al.

ANALYSE

Commentateur : Dr Marie MOITRY

Points clés :

  • L’étude montre que, en plus des gouttelettes, les aérosols de l’air expiré par les malades pourraient être un mode de transmission du SARS-Cov-2, même chez les patients asymptomatiques.
  • Les masques chirurgicaux sont efficaces pour réduire la détection du virus ainsi que sa charge virale dans les gouttelettes et les aérosols de l’air expiré et l’étude confirme leur utilité chez les personnes malades.
  • Les conditions expérimentales et le peu de données disponibles sont des limites à prendre en compte pour l’interprétation des résultats sur le potentiel infectieux de la charge virale dans l’air expiré en situation réelle, et ce d’autant plus que la contagiosité du SARS-CoV-2 reste à ce jour incertaine.


Source : CHU de Strasbourg

Auteur : Dr Thomas LAVAUX


ETUDE 

Le syndrome de réponse inflammatoire systémique, réponse inflammatoire excessive, est un mécanisme étudié depuis plus de trente ans dans les infections d’origine bactériennes. L’infection a SARS-CoV de 2003 a permis de comprendre un certain nombre de mécanismes de la réponse immunitaire innée à cette infection virale. Pour ce SARS-CoV, son caractère bi-phasique, une réponse antivirale initiale puis la tornade cytokinique secondaire avec l’atteinte pulmonaire grave sont des phénomènes qui ont été reproduits sur des modèles animaux. Le parallèle entre SARS-CoV et SARS-CoV-2 est utile en attendant plus de données fondamentales sur cette nouvelle souche virale, afin de mieux comprendre les mécanismes biologiques sous-jacents. Nous espérons que ces données compilées permettront d’éclairer le choix des stratégies thérapeutiques présentes et à venir. Ce document est amené à évoluer au fur et à mesure de la publications de nouveaux travaux scientifiques sur le sujet.

 


Télécharger l’article complet


Source : VoxSanguinis

Auteur : Dr. Pierre TIBERGHIEN and al.


ABSTRACT

Plasma provided by COVID‐19 convalescent patients may provide therapeutic relief as the number CODID‐19 cases escalate steeply world‐wide. Prior findings in various viral respiratory diseases including SARS‐CoV related pneumonia suggest that convalescent plasma can reduce mortality, although formal proof of efficacy is still lacking. By reducing viral spread early on, such an approach may possibly downplay subsequent immunopathology. Identifying, collecting, qualifying and preparing plasma from convalescent patients with adequate SARS‐CoV‐2 neutralizing Ab titers in an acute crisis setting may be challenging, although well within the remit of most blood establishments. Careful clinical evaluation should allow to quickly establish whether such passive immunotherapy, administered at early phases of the disease in patients at high risk of deleterious evolution may reduce the frequency of patient deterioration, and thereby COVID‐19 mortality.

https://doi.org/10.1111/vox.12926


Télécharger l’article complet

6 avril 2020 Actualités

Source : the Lancet

Auteur : Brian McCloskey and al.


ABSTRACT

The coronavirus disease 2019 (COVID-19) pandemic1 presents countries with major political, scientific, and public health challenges. Pandemic preparedness and reducing risk of global spread of severe acute respiratory syndrome coronavirus 2 (SARS-CoV-2) are key concerns. Mass gathering (MG) events2 pose considerable public health challenges to health authorities and governments.

Historically, sporting, religious, music, and other MGs have been the source of infectious diseases that have spread globally.3 However, the scale of the problem has declined over the years as better public health measures have been implemented at MGs in response to the World Health Assembly’s endorsement on Dec 22, 2011, of the 130th Executive Board Decision “Global mass gatherings: implications and opportunities for global health security” that encompassed joint planning, enhancement of health infrastructures, and taking proper pre-emptive and preventive measures to control infectious diseases on an international scale.4

Since then, many MGs have been held safely and successfully without any major communicable disease issues arising,3,5–7 even for MG events held during three WHO declared Public Health Emergencies of International Concern: the Vancouver 2010 Winter Olympics and the 2010 FIFA World Cup in South Africa during the H1N1 influenza pandemic; the 2015 Africa Cup of Nations Football tournament in Equatorial Guinea during the outbreak of Ebola virus disease; and the Rio 2016 Olympics during the Zika virus outbreak.


Télécharger l’article complet


Source : CHEST Auteur :Zhang B et al.

ANALYSE

Commentateur : Dr David REY

Objectif:

  • Evaluer l’efficacité clinique de la transfusion de plasma de patients convalescents, à des patients atteints de formes sévères de COVID-19

Principaux résultats:

  • Amélioration des 4 patients, 3 retours à domicile, 1 sortie de réanimation.

Points forts :

  • Premières données sur ce concept thérapeutique dans les infections COVID-19. Pas d’effet indésirable grave.

Points faibles :

  • Absence de groupe contrôle. Tous les patients ont eu des antiviraux.

Conclusion :

  • Impossible de conclure: patients avec atteinte sévère, s’améliorent, mais pas de groupe contrôle.
Vous pouvez télécharger l’analyse ICI.


Source : JAMA | Preliminary Communication Auteur :Chenguang Shen and al.

ANALYSE

Commentateur : Dr David REY

Objectif:

  • Evaluer l’efficacité clinique de la transfusion de plasma de patients convalescents, à des patients atteints de formes sévères de COVID-19

Principaux résultats:

  • Même si 2 patients restent hospitalisés à la date du 25 mars, tous les paramètres s’améliorent assez rapidement (1 semaine): score SOFA, charge virale, marqueurs biologiques inflammatoires, scanner pulmonaire. Les anticorps neutralisants augmentent chez les receveurs.

Points forts :

Premières données sur ce concept thérapeutique dans les infections COVID-19.

Points faibles :

Absence de groupe contrôle. Tous les patients ont eu des corticoïdes et antiviraux. Transfusion faite 10 à 22 jours après l’arrivée à l’hôpital (délai trop long ?). Absence de données sur la tolérance.

Conclusion :

Impossible de conclure: patients avec atteinte sévère, s’améliorent, mais pas de groupe contrôle. Vous pouvez télécharger l’analyse ICI.

4 avril 2020 Actualités

Source : Lancet Microbe 2020

Auteur : Alex W H Chin and al.


Correspondence

We previously reported the detection of severe acute respiratory syndrome coronavirus 2 (SARS-CoV-2) in different clinical samples.1 This virus can be detected on different surfaces in a contaminated site.2 Here, we report the stability of SARS-CoV-2 in different environmental conditions.

Lire la suite ICI. et son appendix.


Télécharger l’article complet

2 avril 2020 ActualitésAnalyses

Source :Lancet Public Health 2020

Auteur : Tim Colbourn


ANALYSE

Commentateur : Dr Marie MOITRY

Cet article commente l’article “The effect of control strategies to reduce social mixing on outcomes of the COVID-19 epidemic in Wuhan, China – a modelling study” que vous trouverez sur notre site. 

https://www.groupedeveillecovid.fr/blog/2020/04/02/the-effect-of-co…-modelling-study/

Il explore les pistes de sortie de confinement : dépistage, organisation du système de soins, découverte de traitements efficaces… Il souligne l’importance d’intégrer ces paramètres dans les modèles mathématiques au fur et à mesure de l’avancée dans l’épidémie, et d’affiner la connaissance des caractéristiques propres au virus (contagiosité, R0…) afin d’améliorer leurs capacités prédictives.

Télécharger l’article complet

© Les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg 2020 - Tous droits réservés