Darunavir does not prevent SARS-CoV-2 infection in HIV patients

27 avril 2020

Source : Pharmacological Research

Auteur : Agostino Riva and al.


ANALYSE:

Commentateur : Dr David REY.

Principaux résultats :

3 patients infectés VIH (2 hommes et 1 femme, 57 à 63 ans), font une infection COVID prouvée, alors qu’ils sont sous darunavir boosté tous les 3, avec un bon dosage plasmatique juste avant le COVID (donc une bonne observance). Tous les 3 étaient en charge virale indétectable. Traitement du COVID: darunavir maintenu dans 1 cas, passage au lopinavir dans les 2 autres, dans tous les cas avec hydroxychloroquine. Evolution favorable, mais 2 sont encore hospitalisés.

Conclusion :

Confirme l’absence d’efficacité du darunavir sur le SARS-CoV-2.

Accédez à toute l’analyse ICI.

Introduction:

In 2003, the screening of approved drugs identified lopinavir, the inhibitor of HIV type 1 aspartate protease, as a potential treatment of severe acute respiratory syndrome (SARS) caused by coronavirus (SARS-CoV) [1,2]. Lopinavir and also darunavir, the most recent HIV protease inhibitor, are the current proposed drugs also for the treatment of COVID-19 caused by SARS-CoV-2 [3]. In this paper we report three HIV-positive subjects on antiretroviral (ARV) regimen containing darunavir with good immunovirological status, diagnosed with COVID-19.


Télécharger l’article complet

© Les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg 2020 - Tous droits réservés